Accélérer à la vitesse de l’oiseau le plus rapide au monde

On ne doit pas insister sur le fait que les faucons pèlerins sont ultra cools. Non seulement sont-ils les oiseaux les plus rapides de la planète mais leur retour après une possible extinction en Amérique du Nord est une raison de célébrer. Allons voir un peu ce qui se passe avec nos amis de Conservation de la nature Canada et FLAP (Fatal Light Awareness Program) pour en apprendre plus sur ces voleurs de haute vitesse et ce qu’ils font pour les protéger !

Est-ce qu’on y arrive ?

Le nom ‘pèlerin’ nous provient du mot peregrinus, qui est latin pour ‘vagabond’– et quel nom parfait pour un oiseau qui vagabonde beaucoup ! Les faucons pèlerins habitent tous les continents sauf l’Antarctique et leurs routes de migration sont aussi étendues. Quelques populations construisent leurs nids très au nord dans la toundra de l’Arctique. Ils s’envolent vers le sud avant que le grand froid de l’hiver s’installe mais ce ne sont pas des vacances d’hiver typiques. Avant de retourner à leurs zones de reproduction, ces oiseaux auront volé plus de 25 000 km – c’est l’équivalent de traverser le Canada quatre fois !

Conçus pour la vitesse

Juste à penser à cette longue migration nous fait tourner la tête mais le faucon pèlerin a beaucoup d’adaptations qui rendent l’acte de voler simple comme bonjour ! Ils ont des ailes pointues qui leur permettent de trancher l’air sans difficulté et leurs queues étroites les rendent plus agiles que d’autres rapaces. Ceci aide beaucoup avec la chasse lorsque le faucon pèlerin capture sa proie puis tombe du ciel pour attraper son prochain repas.

Un faucon pèlerin plane dans le ciel !

Un faucon pèlerin plane dans le ciel !

Qu’est-ce qu’on mange ?

Après leur spectacle aérien, les faucons pèlerins sont prêts à chasser leur nourriture ! Ils préfèrent manger d’autres oiseaux mais ce ne sont pas des mangeurs difficiles. En fait, les chercheurs ont documenté plus de 450 espèces de proies qu’ils mangent en Amérique du Nord uniquement !

Un faucon pèlerin s'envole avec sa proie après une bonne chasse ©Juan Lacruz

Un faucon pèlerin s’envole avec sa proie après une bonne chasse ©Juan Lacruz

Malgré qu’il semble que les faucons pèlerins ont le choix d’un grand buffet, les oiseaux qui habitent de grandes villes affrontent de grands obstacles à leur survie. Des collisions fatales avec les fenêtres des bâtiments réduisent le nombre des plus petits oiseaux sur lequels les faucons pèlerins affamés comptent pour se nourrir. FLAP et son équipe incroyable de bénévoles travaillent fort pour traquer ces collisions à Toronto et ont même trouvé des nids de faucons pèlerins au centre-ville ! Malheureusement, ils ont aussi trouvé des preuves de collisions fatales contre les fenêtres où les victimes étaient les proies préférées du faucon pèlerin : la bécasse d’Amérique et le pic maculé. FLAP fait sa part en montrant aux propriétaires de bâtiments comment réduire les collisions, y compris fermer les lumières la nuit et utiliser un film pour rendre les fenêtres moins réflectifs et, ainsi, moins dangereux pour les oiseaux.

Une équipe de bénévoles de FLAP va chercher des preuves de collisions à Toronto. Remerciement de photo : FLAP Canada

Une équipe de bénévoles de FLAP va chercher des preuves de collisions à Toronto. Remerciement de photo : FLAP Canada

Protéger les faucons pèlerins de partout

Malheureusement, ce n’est pas seulement les faucons pèlerins dans les villes qui sont en danger. Ces faucons cherchent des espaces protégés et tranquilles mais ces places sont de plus en plus difficiles à trouver à cause des activités de récréation humaines telles que : la désignation de parcs, la randonnée et le ski. Conservation de la nature Canada travaille fort pour protéger ces habitats importants à la réserve naturelle Alfred-Kelly au Québec en détournant des sentiers et en sensibilisant le public sur l’importance de ne pas déranger l’habitat et les nids des faucons pèlerins et… ça fonctionne ! Cette année, son programme de surveillance a trouvé une paire de faucons pèlerins dans la réserve avec 3 poussins !

L'escarpement de la réserve naturelle Alfred-Kelly est parfait pour les nids de faucons pèlerins ! ©Michael Fortier

L’escarpement de la réserve naturelle Alfred-Kelly est parfait pour les nids de faucons pèlerins ! ©Michael Fortier

Vous pouvez aider aussi !

En commençant une campagne Restaurer la nature, vous pouvez aider à protéger le faucon pèlerin. Vous pouvez faire votre part pour assurer le succès continu du retour incroyable de cet oiseau majestueux. Commencez à aider dès aujourd’hui !

Appuyé généreusement par


CRH-Logo-FullColour-RGB

Un projet de conservation en collaboration avec


NCC_French
VN:F [1.9.10_1130]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Comments are closed.

Earth Rangers is a registered Canadian charity (#892200528RR0001) whose mission is to educate kids about the importance of biodiversity and empower them to protect animals and their habitat.