La source de faucons pèlerins de Parcs Canada

4

Cette année, des Éco Héros comme toi agissent pour protéger le faucon pèlerin. Nous ne sommes cependant pas les seuls à faire de tels efforts. D’autres organismes travaillent aussi d’arrache-pied pour protéger cet oiseau extraordinaire. Envolons-nous vers le parc national du Canada Pukaskwa et recevons des nouvelles de Parcs Canada au sujet de la façon dont ils aident les faucons pèlerins.

Au sommet des falaises du parc national du Canada Pukaskwa

En planant haut dans le ciel, nous repérons un papa faucon à la recherche d’un repas à donner à ses bébés faucons pèlerins. Grâce à sa vision super sensible, il repère un canard qui vole 150 mètres en dessous de lui. Le faucon pèlerin, avec son « casque » en plumes noires et plus rapide qu’une voiture de course, descend en piqué pour attraper le canard dans ses serres tranchantes comme des lames de rasoir. Avec sa proie en sa possession, ce rapace remonte le flanc de la falaise, où il apporte de la nourriture à ses deux petits! Il s’agit là d’une scène joyeuse, car, il n’y a pas longtemps, on ne trouvait pas de faucons pèlerins au parc Pukaskwa. Dans les années 1950, des fermiers utilisaient un pesticide appelé DDT, qui faisait que les œufs des faucons pèlerins étaient fragiles et se brisaient lorsque les parents s’assoyaient sur le nid. Heureusement, des scientifiques ont découvert que le DDT causait du tort à des superprédateurs, comme le faucon pèlerin, et le produit chimique a été banni.

Références photographiques : Parcs Canada
Références photographiques : Parcs Canada

Pour faire réapparaître ces oiseaux étonnants, le Programme de rétablissement du faucon pèlerin a été lancé. Grâce à ce programme, 87 faucons pèlerins ont été libérés près du parc national du Canada Pukaskwa entre 1989 et 1996. Ces faucons pèlerins ont réussi à établir leurs nids le long de la rive du lac Supérieur, à peupler de nouveau la région et à reprendre leurs sites de nidification.

Compter les oisillons

De nos jours, on surveille la présence des faucons pèlerins sur les falaises du parc Pukaskwa et on bague les jeunes faucons de trois semaines pour permettre aux chercheurs de faire le suivi du rétablissement de cette espèce. Baguer les faucons pèlerins est loin d’être une tâche facile! Il faut faire du « rappel », qui consiste à descendre délicatement le flanc d’une falaise en étant attaché à une corde fixée au sommet, à 300 m au-dessus du lac Supérieur!

Références photographiques : Parcs Canada
Références photographiques : Parcs Canada

Les jeunes faucons pèlerins sont remontés, dans un panier, jusqu’au sommet de la falaise. Tous les oiseaux sont pesés et mesurés, on vérifie s’ils ont des maladies, et une bague en métal est fixée à l’une de leurs pattes. La bague de métal remplit les fonctions d’insigne d’identité pour le reste de la vie du faucon pèlerin et aide les chercheurs à faire le suivi de chaque faucon pèlerin. Cette démarche permet aux chercheurs de recueillir de l’information au sujet des faucons pèlerins, c’est-à-dire leur longévité, s’ils retournent au parc Pukaskwa à l’âge adulte et le moment auquel ils commencent à se reproduire. Jusqu’à maintenant, plus de 30 jeunes faucons pèlerins ont été bagués au parc national du Canada Pukaskwa!

Références photographiques : Parcs Canada
Références photographiques : Parcs Canada

Le parc Pukaskwa, l’endroit idéal pour les faucons pèlerins

Le parc national du Canada Pukaskwa est un habitat important pour les faucons pèlerins. En effet, il offre un habitat protégé où il n’y a pas d’activités industrielles comme de l’exploitation minière et forestière ou de la construction, et il se trouve sur le lac Supérieur, le plus grand lac d’eau douce au monde! Ce lac comprend beaucoup d’anses et de plages; il offre donc un habitat aux oiseaux qui se tiennent le long des rives et dont les faucons pèlerins se nourrissent. Grâce aux espaces protégés comme le parc national du Canada Pukaskwa et aux chercheurs qui surveillent les faucons pèlerins, ces oiseaux sont sur le point de se rétablir complètement en Amérique du Nord.

Tu peux participer au Programme de rétablissement du faucon pèlerin dans le parc national du Canada Pukaskwa à titre de citoyen chercheur en signalant les signes de la présence de ces oiseaux le long de la rive de Pukaskwa, entre le 15 mars et le 15 juillet. Cette année, des faucons pèlerins ont été observés à quatre emplacements dans le parc Pukaskwa par du personnel et des bénévoles. Tu peux aussi devenir un protecteur du faucon pèlerin en commençant ta propre campagne Restaurer la nature afin d’aider ces oiseaux extraordinaires!

NCP_BIL__SIDE_CANADA_G&C_text_v2_SH

4 COMMENTS

Comments are closed.