Pourquoi faut-il protéger le goglu des prés?

0

Le savais-tu? Le goglu des prés est en train de voir disparaître son habitat herbager. Il a besoin de ton aide! Si tu ne sais pas pourquoi tu devrais choisir ces incroyables machines volantes pour ta campagne Restaurer la nature cette année, voici quelques raisons :

Le goglu des prés a fière allure.

Le goglu des prés mâle possède des plumes jaunes en parfait contraste avec son corps noir, et des taches blanches sur son dos et ses épaules. Cette combinaison de couleurs éclatante est unique chez les oiseaux d’Amérique du Nord. C’est d’ailleurs l’un des atouts du goglu des prés mâle pour séduire la femelle. Lorsque la période de reproduction est terminée, le mâle mue et son plumage prend des teintes de brun semblables à celles de la femelle.
male and female (fr) copy

Son chant est mélodieux.

Pour attirer les femelles, le goglu des prés mâle utilise aussi son chant. Écoute-le!

Audio-Image

C’est avec cette jolie mélodie – et un incroyable spectacle aérien – qu’il tente d’obtenir l’attention de la femelle. Si cela fonctionne, les deux « tourtereaux » s’unissent pour la saison afin de faire des petits.

Il débarrasse les fermes d’insectes nuisibles.

Le goglu des prés vit dans des habitats herbagers ouverts, souvent dans les champs. En plus d’y faire son nid, il aide le fermier à éliminer les insectes nuisibles des cultures. Du mois de mai au mois d’août, le goglu des prés se nourrit surtout d’insectes, et de 70 à 90 % de ces insectes sont des espèces dommageables pour les récoltes.

C’est un grand voyageur.

La migration du goglu des prés compte parmi les plus longues des oiseaux chanteurs. Notre grand voyageur vole du sud du Canada jusqu’au centre de l’Amérique du Sud. C’est l’équivalent de 20 000 km aller-retour chaque année! Après ce long voyage, ne mériterait-il pas d’avoir un endroit sûr pour se reproduire?

flying
Références photographiques : Tom Koerner/USFWS

Son habitat est en train de disparaître.

Depuis 1968, la population du goglu des prés a chuté de 71 % en Ontario et de 80 % en Amérique du Nord. Cette diminution brutale est principalement l’effet de la perte d’habitat. Une grande partie des terrains herbagers où le goglu des prés fait son nid a été transformée en lotissements ou en grandes cultures, notamment de maïs, qui ne sont pas propices à la nidification du goglu des prés. La machinerie lourde utilisée sur ces grandes fermes peut endommager l’habitat et les nids du goglu des prés. Il est donc plus difficile pour les oisillons de survivre.

Tu peux faire des gestes d’une grande importance.

À Éco Héros, nous faisons équipe avec Holcim Canada, le Regroupement QuébecOiseaux et la fiducie foncière Couchiching Conservancy. Et nous avons besoin de ton aide! Si tu choisis de protéger le goglu des prés, tes dons permettront de restaurer d’importants habitats herbagers pour la reproduction, de financer des relevés de population et le dénombrement des nids, d’acheter des géolocalisateurs afin d’étudier les migrations et d’aider les fermiers canadiens à mieux protéger le goglu des prés sur leurs terres.

conservation

 

Inscris-toi pour protéger le goglu des prés!

Appuyé généreusement par

Holcim

 

Un projet de conservation en collaboration avec

 

CouchichingConservancy_Logo